QUESTION ÉCRITE | Suppression de postes - Ministère des sports

M. Michel Larive attire l’attention de Mme la ministre des sports sur les conséquences désastreuses de la suppression de 1600 postes dans son ministère.

Cet effort complètement démesuré reflète le mépris du gouvernement pour la question sportive, alors même que la France accueille les Jeux Olympiques en 2024. Ce plan social vise directement les garants de la stabilité des fédérations et de leur accessibilité pour les citoyens. Il relève d’une logique purement comptable et ne résout en aucun cas les défis que relève le sport français dans toutes ses composantes. Le sport et son organisation sont soutenus à bout de bras par des milliers de citoyens bénévoles. Cependant croire que le sport français s’organisera seul, sans fonctionnaires, sans l’Etat, est une vision chimérique qui insulte le dévouement de milliers de citoyens. La réduction drastique d’effectifs au ministère des sports affaiblit considérablement le pouvoir d’impulsion des politiques publiques, pourtant si décisives dans les affaires sportives.

Madame la ministre compte-t-elle réagir face à cet affront gouvernemental fait au sport et aux millions de Français dont c’est le loisir, le travail et souvent la passion ?