Visite des structures d’insertion de la Croix-rouge à Pantin

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Partager sur email

Le 10 septembre, Bastien Lachaud a visité Logistique et LogisCité, deux structures d’insertion par l’activité économique, gérés à Pantin par Croix-rouge insertion, branche de la Croix rouge française.

Bastien Lachaud a rendu hommage au travail exceptionnel que réalise la Croix rouge, et a pu constater les résultats tangibles qu’il produit au service des plus défavorisé·e·s. La structure présente à Pantin permet en effet à des personnes en difficulté de s’engager dans un parcours de réinsertion professionnelle. Elle propose à presque trente personnes un emploi salarié au sein de deux entreprises de la Croix rouge : Logistique, qui réalise l’envoi de matériel destiné au secteur humanitaire, et LogisCité, qui collabore avec les collectivités locales pour lutter contre la précarité et la surconsommation énergétique. Cet emploi permet aux personnes en difficulté de reprendre confiance et d’acquérir de nouvelles compétences professionnelles leur permettant de se réinsérer. La Croix rouge offre aussi un suivi personnel et un accompagnement social et professionnel, qui prépare au retour sur le marché du travail, après une période allant de six mois à deux ans. C’est ainsi près d’une centaine de personnes passées par cette structure au cours des dernières années qui a pu retrouver un emploi.

Au fil des échanges avec les personnels de la Croix-rouge et les salarié·e·s présent·e·s sur le site, Bastien Lachaud a également pu constater que beaucoup d’efforts politiques doivent encore être accomplis pour soutenir au mieux de telles structures. En Île-de-France, le nombre de personnes bénéficiant des structures d’insertion par l’activité économique demeure inférieur aux objectifs nationaux. Les aides que l’Etat fournit pour l’accompagnement social et professionnel au sein des entreprises d’insertion pourraient être plus élevées, et d’avantage adaptées aux différents parcours. Les très nombreux établissements d’insertion par l’activité économique d’Île de France ont besoin d’une harmonisation et d’une meilleure coordination, entre eux et avec les différents échelons politiques. De même, les clauses sociales des marchés publics devraient être d’avantage développées, afin que les établissements d’insertion s’articulent mieux à l’activité économique, offrant ainsi plus de débouchés. Le Préfet de la région Île-de-France, M. Michel Cadot, également présent lors de cette visite, s’est montré sensible à ces demandes.

Bastien Lachaud ne manquera pas de se montrer vigilant sur cette question, et d’œuvrer pour que les moyens nécessaires puissent être déployés. Cependant, force est de constater que l’action du gouvernement Macron/Philippe n’incite guère à la confiance, l’annonce d’un « plan pauvreté » ne suffisant évidemment pas à compenser un an de politique de cadeaux aux plus riches et de casse sociale. Cette situation transparaissait dans les propos des personnels de la Croix-rouge présents sur le site : car lorsque les personnes ne trouvent pas à se loger, dormant dans leur voiture, toute l’action des structures d’insertion par l’activité ne peut suffire. C’est donc une politique globale de lutte contre la pauvreté et en faveur de l’égalité sociale qui est nécessaire : celle pour laquelle La France insoumise se bat jour après jour.



Action Populaire

Le réseau social d'action de la France insoumise

Impliquez-vous dans les actions près de chez vous et faites gagner Jean-Luc Mélenchon en 2022 !

En savoir plus sur Action Populaire