Discussion en 2e lecture du projet de loi asile et immigration

dans Bastien Lachaud, Nos parlementaires

Bastien Lachaud est intervenu en séance lors de la 2e lecture du projet de loi asile et immmigration, sur l’article 9 ter, qui vise à faire un droit du sol différent sur le sol de Mayotte, au mépris de tout principe républicain. La droite et l’extrême droite argumentent en essayant de faire croire à ce qu’ils appellent une submersion migratoire. Pourtant les chiffres n’indiquent rien de toute cela : à Mayotte : « 9 500 naissances en 2016 » sur le territoire de Mayotte, soit moins de 1,3% des 785 000 naissances recensées en France selon l’INSEE pour la même année 2016. Bastien Lachaud a rappelé les principes élémentaires de la République, qui n’est pas une communauté de sang, mais une communauté politique : des personnes se donnent des règles communes. Mayotte souffre surtout d’un abandon des pouvoirs publics, il faudrait quelques milliards d’euros d’investissements, ce que le budget de l’Etat peut parfaitement absorber, mais le gouvernement refuse. Aussi avec cet article, il y aurait une double discrimination : celle du droit du sol, limité par le présent article, et la discrimination initiale du manque de moyens accordés à Mayotte.