Affaire Benalla : le quizz d’embauche chez Macron

dans #Desintox

« Je n’ai aucune indulgence pour la violence ou les tenants du désordre » avait affirmé Emmanuel Macron à la suite des manifestations du 1er mai. Apparemment, l’avertissement ne s’adressait pas à ses propres équipes de l’Élysée…

Avec le déclenchement de l’affaire Benalla, une nouvelle lumière a été jetée sur les pratiques de l’équipe présidentielle. Afin d’aider celles et ceux qui postulent à n’importe quel emploi auprès de Macron, nous vous proposons de tester en deux minutes vos compétences : vérifiez si vous êtes aussi apte qu’Alexandre Benalla à rejoindre le président ! Si vous répondez bien à ces trois questions, vous aurez toutes les chances d’être accepté(e).

 

1) Conseiller à l’Elysée, vous vous rendez place de la Contrescarpe à Paris, et vous voyez un rassemblement citoyen…

A) Vous vous informez pour comprendre de quoi il s’agit ?

B) Vous vous déguisez en policier ou en gendarme, puis vous tabassez et étranglez des personnes à terre ?

 

2) Un de vos collaborateurs à l’Elysée tabasse des citoyens dans la rue…

A) Vous signalez les faits à la justice, puisque l’article 40 du Code de procédure pénale vous en fait l’obligation ?

B) Vous le suspendez 15 jours, discrètement… et vous l’invitez à la fête organisée avec les Bleus et au défilé du 14 juillet !

3) Vous êtes chargé de recruter quelqu’un pour l’Elysée. Vous recevez la candidature d’un ancien responsable du service d’ordre du PS démis pour faute, qui a déjà usé de violence sur un photographe et un commissaire de police, et qui a tenté d’acquérir des pistolets à balles en caoutchouc durant la présidentielle…

A) Vous y réfléchissez à deux fois.

B) Vous vous réjouissez d’accueillir Alexandre Benalla dans votre équipe.

 

****

 

Si vous obtenez une majorité de A : malheureusement, vous ne correspondez pas aux attentes.

Si vous obtenez une majorité de B : finissez vite votre CV, il y aura sans doute bientôt des recrutements et vous avez le profil !