QUESTION ÉCRITE : DROIT AUX VACANCES

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Partager sur email
Mme Clémentine Autain interroge Monsieur le ministre de la cohésion des territoires sur les inégalités liées aux possibilités de départ en vacances.

Selon les conclusions d’un rapport rédigé par les associations Jeunesse en plein air, l’UNAT (union nationale des associations de tourisme et de plein air) et Solidarité Laïque, 22 millions de Français, soit 36% de la population totale du pays, sont exclus du droit universel aux vacances. Selon ces associations, 36 % des jeunes de 15 à 24 ans, un enfant sur deux issu d’une famille d’ouvriers, une personne sur trois en situation de handicap, et 62 % des seniors de plus de 70 ans et en situation de handicap ne partent pas en vacances.

De même, le nombre de départs en colonies de vacances ou en camps scout ont lourdement chuté : de 4 millions dans les années 1960 à 2 millions dans les années 1980, à seulement 900.000 en 2016.

Les facteurs sont multiples : le coût du départ en vacances, évalué à 100 euros par jour, bien trop pour certaines familles modestes, la baisse des aides publiques, le désengagement de certaines collectivités locales ou des comités d’entreprise du secteur des loisirs pour les familles et les enfants ou encore la perte de la culture des vacances. Cela conduit ainsi près de 3 millions de mineurs de moins de 18 ans à ne jamais partir en vacances.

Mme Clémentine Autain demande donc au ministre de la cohésion des territoires de mettre en place un plan national d’envergure, susceptible de rétablir un droit universel aux vacances pour l’ensemble des Français. Il est urgent d’intégrer ce droit dans les politiques publiques de l’État.

Action Populaire

Le réseau social d'action de la France insoumise

Impliquez-vous dans les actions près de chez vous et faites gagner Jean-Luc Mélenchon en 2022 !

En savoir plus sur Action Populaire