Rapport du comité électoral – réunion du 20 mai 2018

dans Élections européennes 2019

Lors de sa première réunion du dimanche 6 mai, le comité électoral a examiné l’ensemble des candidatures déposées région par région en se répartissant les régions entre deux groupes de travail. Pour cet examen, les membres du comité ont pris en compte l’appartenance aux groupes d’action, l’investissement associatif ou syndical, la profession, l’âge et la lecture des professions de foi.

La mise en commun du travail des deux groupes a abouti à une liste d’environ 200 noms répartis dans toute la France, chaque groupe pouvant apporter des modifications au travail effectué par l’autre groupe.

Le travail s’est poursuivi le dimanche 20 mai, les membres du comité se répartissant en 4 groupes, chacun examinant les 200 candidatures retenues précédemment afin d’aboutir à une liste paritaire non ordonnancée qui serait soumise aux remarques des insoumis·es.

Pour cela le comité s’est fixé comme objectif une liste paritaire d’environ 70 noms afin de pouvoir intégrer des modifications qui seraient demandées lors de la consultation de tou·te·s les insoumis·es ainsi que de permettre le cas échéant d’intégrer des candidatures d’ouverture qui seraient proposées.

Lors de la mise en commun du travail effectué, les candidatures retenues par tous les groupes ont été sélectionnées. Cela a été le cas de 35 candidatures. Puis nous avons examiné celles ayant été retenues par 3 groupes, 2 groupes, voire un seul groupe.

Cette réunion ayant débordé par rapport à l’horaire prévu, et une partie des membres du comité n’ayant pu assister à la fin des travaux, il s’avère que notre travail n’est pas terminé.

Le comité devait rendre publique  la liste des candidatures non ordonnancée le lundi 28 mai. Mais le grand nombre de candidatures, leur diversité et leur richesse conduisent à des choix difficiles ajouté aux manifestations des 5 et 26 mai non prévues dans notre agenda de départ, nous amène à devoir reporter la publication. C’est pourquoi une nouvelle réunion du comité est prévue samedi 2 juin pour finaliser la liste non ordonnancée afin de la publier dans la foulée.

Nous devons en effet prendre le temps de finaliser correctement et collectivement cette liste afin qu’elle reflète l’image que nous revendiquons de candidat·e·s à l’image de la société française et de la diversité du mouvement.

NB : Suite à certaines rumeurs relayées dans la presse, le comité électoral tient à préciser qu’à ce stade aucune discussion sur l’ordonnancement de la liste n’a eu lieu.