GRAND PARIS EXPRESS - Ligne 16 : Sevran une nouvelle fois pénalisée ?

Madame Clémentine Autain interroge Monsieur le Premier ministre sur le calendrier de réalisation de la ligne 16 du super métro du grand Paris.

La nouvelle feuille de route dévoilée le 22 février 2018 prévoyait la réalisation du tronçon de la ligne 16 allant de Saint-Denis Pleyel à Clichy Montfermeil en 2024, pour une mise en service prévue avant les Jeux Olympiques de Paris. Cette annonce avait pour but de rendre le projet « totalement irréversible ». Selon les mots du Premier ministre, le calendrier est « réaliste, tenable mais déjà tendu ». Toutefois, ces déclarations contribuent à jeter le doute sur la faisabilité et la crédibilité d’un tel calendrier.

« LES DOCUMENTS FOURNIS AGGRAVENT LES CRAINTES D’UN RETARD »

Ces craintes se sont faites plus grande encore suite à la réunion du 17 avril 2018 en préfecture d’Ile-de-France consacrée au calendrier de réalisation opérationnelle de la ligne 16. Selon les documents fournis, il s’avère que si le tronçon commun avec la ligne 17 devrait bien voir le jour début 2024, avant le début des JO, cela pourrait ne pas être le cas du tronçon suivant. D’après ces documents, la livraison est prévue au plus tôt pour fin 2024, sans plus de précision. Mais ce délai ne prend pas en compte les éventuels problèmes que pourraient rencontrer les entreprises dans le chantier, problèmes qui retarderaient d’une année supplémentaire la livraison de cet équipement. Une telle situation irait à l’encontre des promesses tenues par le Premier ministre.

« LA LIGNE 16 PERMETTRA DE DÉSENCLAVER LE TERRITOIRE »

Un tel revirement pénaliserait gravement une ville comme Sevran, où deux gares, Sevran-Beaudottes et Sevran-Livry, seront érigées. La ville a pourtant besoin sans plus tarder d’une ligne pourtant promise dès 2013. Elle permettra de désenclaver le territoire et lui offrira de nouvelles perspectives de développement. De même, le super métro est une condition sine qua none pour l’installation d’un projet d’envergure pour la ville, tel que celui d’une université sur les 35 hectares disponibles sur la plaine Montceleux.

Madame Clémentine Autain demande donc au Premier ministre d’enfin clarifier le calendrier de réalisation opérationnelle de la ligne 16 du super métro du grand Paris et de tenir ses engagements quant à une livraison complète avant les JO de 2024.