Question écrite : Centres sociaux des Bouches-du-Rhône

M. Jean-Luc Mélenchon attire l’attention de M. le ministre de la cohésion des territoires sur la situation des centres sociaux des Bouches-du-Rhône. L’Union des centres sociaux des Bouches-du-Rhône, qui regroupe plus de 50 structures, lance l’alerte sur le manque récurent de financements publics pour répondre aux besoins essentiels d’animation sociale de leurs territoires.

Les centres sociaux constituent des équipements de proximité au service du développement social local et contribuent à la cohésion sociale des quartiers et des villes. Ils accueillent tous les publics, dans une démarche de projet participatif, et sont au plus près des réalités des zones en difficultés. Il est également bon de rappeler que les habitants des territoires où l’action des centres sociaux est la plus essentielle sont ceux qui sont le plus durement touchés par la pauvreté.

L’Union des centres sociaux des Bouches-du-Rhône dénonce aujourd’hui le désengagement programmé et progressif des partenaires publics et de l’État : baisse considérable des emplois aidés, baisse voire disparition de financements de collectivités locales, baisse des crédits de la politique de la ville. Il se demande si le Gouvernement a prévu de mettre en place un plan d’action pour la survie des centres sociaux.

Il souhaite savoir si les centres sociaux seront associés aux choix politiques sur la politique de la ville afin qu’ils deviennent de véritables partenaires et non de simples opérateurs, condamnés à subir.

Retrouvez cette question sur le site de l’Assemblée Nationale