Liste des oratrices et des orateurs de la campagne de lutte contre la pauvreté

dans Actualités

Pour inviter un·e orateur·rice à une réunion publique : campagne-pauvrete@lafranceinsoumise.fr

Leïla CHAIBI – co-animatrice du pôle auto-organisation de la France insoumise et candidate aux élections européennes.

Militante étudiante dès 2001 , elle a ensuite rejoint Génération Précaire, puis a participé à la fondation du collectif Jeudi Noir. Après avoir participé à l’occupation durant un an et demi d’un immeuble de la banque CIC, Leïla s’est impliqué dans les collectifs de chômeurs et précaires à Paris. Elle a monté le collectif de précaire L’Appel et la Pioche et 2007 puis fait partie des initiatrices de Nuit Debout. 

En parallèle, Leïla a été salariée du secteur associatif durant une dizaine d’années, enchaînant les CDD et les périodes de chômage, avant d’être employée en février 2015 par le service jeunesse d’une mairie de banlieue populaire.

Jean-Pierre Coulomb – co-animateur du Livret Logement de la France insoumise.

Ingénieur EDF retraité, militant contre le mal logement depuis 2005 au sein du Collectif Logement Paris 14.

Maxime Da Silva – rapporteur du livret « Eradiquer la pauvreté » de la France insoumise

Initiateur de la pétition #RobinsDesAPL ayant recueilli plus de 75 000 signatures contre la baisse de 5€ de l’aide au logement. Désormais membre du collectif Vive l’APL aux côtés de la fondation Abbé Pierre, le Droit au Logement ou encore la CNL.

Militant associatif en faveur de la lutte contre la pauvreté, la participation des jeunes à la vie publique ou encore le droit des détenu·e·s.

Véronique Decker – directrice d’école élémentaire à Bobigny

Militante syndicale à SUD Education, militante pédagogique à l’ICEM Pédagogie FREINET, militante pour le droit des enfants Roms à l’éducation. Enseignante depuis 1983 en Seine-Saint-Denis. 

Auteure de deux petits livres de récits de vie en défense de l’école publique : Trop classe et L’école du peuple, aux éditions Libertalia.

Caroline Fiat – députée

Première aide-soignante à siéger à l’Assemblée nationale. Avant son élection, elle travaille de nuit, en vacation dans plusieurs établissements privés d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EPHAD) du Grand Est. 

A l’Assemblée nationale, elle est co-rapportrice d’une mission d’information sur les EHPAD.

Karim Khelfaoui – Médecin généraliste

Doctorant en médecine générale, militant France insoumise et référent des caravanes Santé à Marseille qui tournent dans les quartiers populaires pour repolitiser les sujets de l’accès aux soins et de la santé tout en recueillant la parole des habitant·e·s.

Membre du groupe thématique Santé et Action Sociale qui travaille à l’élaboration d’un programme de santé locale par la rencontre avec les différents acteurs de Santé ainsi que du groupe Solidarité à Marseille.

David Gallo – Enseignant-chercheur

Militant politique engagé au sein de La France insoumise.

Sarah Legrain – co-animatrice du livret « Eradiquer la pauvreté » de la France insoumise

Enseignante en Seine-St-Denis, militante depuis plusieurs années dans une association de lutte contre l’exclusion auprès des sans-abris et des migrant·e·s.

Coline Maigre – Coordinatrice des groupes d’action de la France insoumise

Juriste en droit public. Militante associative et politique. 

 

William Martinet – co-animateur du pôle auto-organisation de La France insoumise et candidat aux élections européennes.

Président de l’Union Nationale des Etudiants de France (UNEF) en 2016 pendant la mobilisation des jeunes contre la Loi El Khomri. Il a participé à plusieurs mouvements sociaux pour la défense du service public éducatif et du code du travail.  Il a eu l’occasion d’intervenir à de nombreuses reprises sur le sujet de la paupérisation du milieu étudiant et de la protection sociale à destination des jeunes.

William est maintenant engagé au service du pouvoir d’agir des catégories populaires. Au croisement du travail social, de l‘éducation populaire et du community organizing, son expérience militante a contribué à la création du pôle auto-organisation de La France insoumise.

Adrien Quatennens – député

Militant associatif et politique, il s’engage pour la première fois en participant à des maraudes sur l’agglomération lilloise au sein d’une association de soutien aux sans-abris puis en manifestant contre le CPE, en 2006. Il s’engage par la suite au sein de l’organisation altermondialiste ATTAC. 

À l’Assemblée nationale, Il est membre de la Commission des Affaires Sociales.

Jean-Hugues Ratenon – député

Il est à l’origine de plusieurs associations et mouvements de défense des chômeur·se·s et de lutte contre la pauvreté, qui lui ont permis une certaine reconnaissance et une popularité à La Réunion. Notamment le MCP en 1998, le Mouvement social contre la vie chère en 2009 puis l’Association des Réunionnais contre la pauvreté (ARCP) en 2010, dont il est le président.

Il est également membre de la Fédération réunionnaise regroupant des associations d’éducation populaire et, en avril 2000, élu président de la Fédération panonnaise de promotion associative.