Question écrite sur le déficit de parité dans les équipes gouvernementales

Question N° 4422 publiée au Journal Officiel le 09/01/2018 page : 128

Mme Mathilde Panot attire l’attention de Mme la secrétaire d’État, auprès du Premier ministre, chargée de l’égalité entre les femmes et les hommes, sur le déficit de parité dans les équipes gouvernementales.

L’équipe du Président de la République comporte cinquante-trois personnes, depuis les nominations publiées au Journal officiel du 18 septembre 2017. Or seules dix-sept femmes en sont membres, soit un taux de féminisation de 32  %, moins du tiers des effectifs.

Les nominations de cabinet devaient être également paritaires, d’après les objectifs fixés par le Président de la République lors de sa campagne électorale (signature d’une charte), répétés lors de son élection, et réitérés dans son premier conseil des ministres.

Sur les 316 membres de cabinet, seules 120 femmes ont été nommées, soit 38  %. Aussi elle félicite Mme la secrétaire d’État chargée de l’égalité entre les femmes et les hommes pour les 50  % de femmes que comporte son cabinet. Elle appartient aux huit cabinets paritaires sur vingt-quatre.

Cependant, elle s’interroge sur le taux réel de féminisation de chaque cabinet ministériel, une fois inclus les stagiaires. En outre, elle se demande quelles actions elle entreprendra pour remédier à cette inégalité au sein des cabinets gouvernementaux.

Action Populaire

Le réseau social d'action de la France insoumise

Impliquez-vous dans les actions près de chez vous et faites gagner Jean-Luc Mélenchon en 2022 !

En savoir plus sur Action Populaire