Loïc Prud’homme : « vous transformez le droit du travail en agrégat de petites féodalités »

Loïc Prud’homme a porté la voix de la France Insoumise avant le vote de ratification des ordonnances travail. Comme nous l’avions annoncé pendant l’été, ces mesures généralisent la précarité et portent un coup dur aux droits des salariés : facilitation des licenciements, encadrement du pouvoir des prud’hommes, marginalisation de l’action syndicale et des représentants du personnel, fin de la santé et de la reconnaissance de la pénibilité au travail. Une loi faite par le Medef, pour le Medef.
Mais nous sommes persévérants et continueront à nous inscrire dans le sens de l’histoire, celui du progrès social