« Ça ruisselle fort sur les palmiers ! »

Loïc Prud’homme dénonce l’optimisation fiscale des grandes multinationales et le dumping fiscal encouragé par la Commission européenne après le scandale des « paradise papers. »