nucléaire

Question écrite – Prolifération nucléaire

dans Actu JLM, Actualités, Jean-Luc Mélenchon, Nos parlementaires

M. Jean-Luc Mélenchon appelle l’attention de M. le ministre de l’Europe et des affaires étrangères sur la prolifération des armes nucléaires dans le monde. Le 6 octobre 2017, le prix Nobel de la paix a été attribué à la campagne internationale pour l’abolition des armes nucléaires. Ce prix, décerné en cette période de montée des tensions entre les États-Unis d’Amérique et la Corée du Nord, sur fond de menaces nucléaires, appelle à se questionner sur la prolifération de l’arme atomique dans le monde. Bien sûr, la dissuasion nucléaire est au cœur de la doctrine militaire française. Dans le monde tel qu’il est, elle est la garante de l’indépendance du pays et de sa sécurité. Il ne peut être question de désarmer unilatéralement, ce qui obligerait de facto la France à se placer sous le parapluie nucléaire d’une autre puissance. Le désarmement ne peut être le résultat que de discussions multilatérales entre puissances nucléaires, et progressif. Le traité sur la non-prolifération des armes nucléaires (TNP) dont la France est signataire depuis 1968, stipule à son article 6 que les États signataires s’engagent « à poursuivre de bonne foi des négociations sur des mesures efficaces relatives à la cessation de la course aux armements nucléaires à une date rapprochée et au désarmement nucléaire, et sur un traité de désarmement général et complet sous un contrôle international strict et efficace ». Depuis, le nombre des États détenteurs d’armes nucléaires s’est accru et la puissance de feu de chacune de ces puissance également. En janvier 2017, le président de la République populaire de Chine, Xi Jinping, s’est déclaré favorable à la relance des discussions autour de la dénucléarisation du monde, lors d’un discours aux Nations unies à Genève. Cette main tendue n’a pour l’instant pas été saisie par les autres puissances, dont la France. Il souhaite donc l’interroger sur la position de la France sur le sujet. La France, puissance nucléaire, membre du conseil de sécurité des Nations unies, pourrait être à l’initiative de négociations internationales sur le désarmement nucléaire. Il lui demande sa position sur cette question.

Retrouvez cette question sur le site de l’Assemblée nationale