Question au gouvernement sur le CETA

Mercredi 19 juillet, Clémentine Autain a interrogé le Premier ministre sur la menace du CETA, traité ratifié par le Parlement européen en février dernier, entre le Canada et l’Union européenne. 90% des mesures prévues dans ce traité seront applicables dès septembre, en toute opacité, sans débat public ni avis du Parlement français.

Ce traité est un chèque en blanc pour les multinationales et aura pour conséquence une dérèglementation de nos normes sociales, écologiques et alimentaires.