professions de foi

Distribution du matériel électoral : le bazar le plus complet

dans Actualités, Communiqués de presse

Communiqué de Martine Billard, pour le comité électoral de la France insoumise.

La mise sous pli et la distribution des professions de foi et bulletins de vote ont été privatisés. Résultat : dans de nombreuses circonscriptions, le matériel officiel, qui avait pourtant été livré sans problème au prestataire privé chargé de la mise sous pli, n’est jamais arrivé au domicile des électeurs. Dans certaines circonscriptions, il n’y a ni profession de foi ni bulletin, dans d’autres, il manque l’un ou l’autre. Dans le passé, cette mise sous pli était gérée par les préfectures. Elle a ensuite été privatisée mais à un niveau local, permettant encore le contrôle par les candidats. Cette année, le choix de gérer cela par grande région a empêché tout contrôle et provoque donc de nombreux dysfonctionnements.

Est-ce pour pouvoir justifier la suppression des envois que le gouvernement voulait imposer et pour laquelle il a dû reculer ?

Outre l’absence de débats entre forces politiques au niveau national et maintenant le fait que de nombreux électeurs ne recevront pas le matériel électoral de plusieurs candidats, rien n’est fait pour éclairer leur choix ni leur donner envie d’aller voter.

Ces élections se transforment en caricature de démocratie où le seul choix répété en boucle par les médias consiste à voter pour les candidats pro-Macron.

La France insoumise élève la plus vigoureuse protestation contre ce déni démocratique, résultat de la politique de privatisation des services publics que ce gouvernement veut encore aggraver.