Un programme économique réaliste pour un Avenir en commun - #JLMDésintox

Dans un communiqué de dernière minute, Henri Weber, secrétaire national du Parti socialiste, publie une nouvelle diatribe caricaturale contre Jean-Luc Mélenchon.

Rapide Désintox.

Le « mirage » hollandais

Jean-Luc Mélenchon serait un « mirage dangereux » ? En terme de mirage, le quinquennat Hollande constitue pourtant un exemple en la matière : mirage des politiques sociales et de lutte contre les inégalités, mirage de renégociation des traités européens, mirage de politique de paix, mirage de politique écologique.

Plan A - Plan B VS le vide

L’auteur de ces lignes tardives s’attaque ensuite à la position de la France insoumise sur l’Europe. Elle a pourtant était expliqué clairement au cours de la campagne :

  • Plan A. Proposer une refondation démocratique, sociale et écologique des traités européens par la renégociation
  • Appliquer un « plan B » en cas d’échec des négociations

Henri Weber explique qu’il vaut mieux ne rien demander aux partenaires européens pour être sûr d’arriver à ses fins. Ce fut effectivement la stratégie appliquée par François Hollande dès son élection. Cela a l’avantage de la cohérence, mais les inconvénients de la capitulation ! Ainsi, prétextant que les « conditions sont inacceptables », il démontre juste que les volontés populaires sont soumises par principe aux traités européens. Selon le PS, rien n’est donc possible puisqu’on ne peut pas envisager que les choses changent. Lui-même écrit que « le statu quo n’est pas acceptable » mais ne propose que de renoncer. Pas nous !

 

La litanie patronale contre les dépenses publiques

Vient ensuite une charge contre le programme économique de Jean-Luc Mélenchon. Trop de dépenses publiques et trop d’investissement, on croirait lire ici un édito du journal Les Échos. Pourtant, l’investissement est indispensable, notamment pour rattraper le sous investissement des dernières années qui a fortement ralenti la machine économique.

Pour Henri Weber, l’Avenir en commun serait trop dépensier. La cohérence mériterait qu’il puisse indiquer quelles sont les dépenses inutiles. L’auteur a-t-il déjà fréquenté l’hôpital public et vu les souffrances des personnels soignants débordés et en sous-effectif ? Connaît-il des élèves qui étudient dans des conditions d’études indignes, sans encadrement suffisant et parfois même sans cantine scolaire ? Croit-il, qu’à l’heure de la menace terroriste, il soit une bonne chose de ne pas disposer de forces de police et de renseignements dignes de ce nom ? A-t-il eu déjà à faire aux délais interminables des démarches judiciaires ?

Le mensonge de la sortie de l’Euro

Vient ensuite le clou du spectacle : « les épargnants, grands et petits, s’efforceront de préserver leurs avoirs : les plus fortunés transféreront d’un clic leurs capitaux à l’étranger, les plus modestes se lanceront à l’assaut des distributeurs automatiques des banques. Les dettes contractées en euro augmenteront ; les taux d’intérêt consentis à la France s’envoleront ; de nombreuses entreprises et banques feront faillite, accroissant le chômage. Le coût de la vie pour les ménages s’élèvera, en proportion de celui des produits importés, comme celui de la production pour les entreprises. L’aggravation de la crise économique exacerbera la conflictualité sociale et l’insécurité publique. »

Henri Weber prédit donc une vrai apocalypse. Bientôt la pluie de grenouilles ! Ce n’est pas sérieux. Ce programme économique est chiffré, nécessaire et soutenu par près de 200 économistes du monde entier.

Ce dimanche, les électeurs et les électrices feront leur choix entre les projets politiques qui s’offrent à eux. Les caricatures et les allégations mensongères n’y feront rien. Plus que jamais, notre pays a besoin d’une véritable relance économique et d’une rupture avec les traités européens pour construire un avenir en commun.

Action Populaire

Le réseau social d'action de la France insoumise

Impliquez-vous dans les actions près de chez vous et faites gagner Jean-Luc Mélenchon en 2022 !

En savoir plus sur Action Populaire