Élections régionales 2021 en Pays-de-la-Loire

Faisons causes communes en Pays de la Loire

En Pays-de-la-Loire, les chef·fes de file désigné·es pour la France insoumise sont Sandrine Bataille et Matthias Tavel. Ils permettront d’emmener une liste de fédération populaire aux élections régionales de 2021.

Pour nos régions, l’urgence appelle à un bouclier social et sanitaire ; à la bifurcation écologique pour sauver notre écosystème et créer de nouveaux emplois ; et à la démocratisation de nos collectivités territoriales pour en faire de véritables outils de l’émancipation populaire. Nos chef·fes de file porteront au plus haut ce programme et favoriseront la poursuite des discussions avec toutes les forces qui souhaiteront se fédérer autour de ces causes communes.

Pour rejoindre la campagne pour Élections régionales 2021 pour des Pays-de-la-Loire populaires et s’abonner à la newsletter cliquez sur le bouton ci-dessous. Consultez également les chef·fes de file des sections départementales pour la région.

Notre ambition pour la région

Face aux crises sanitaire, écologique, sociale, économique, démocratique, faisons causes communes ! Le temps est venu de mettre au poste de commande l’égalité, la solidarité, les services publics, la planification écologique, la justice sociale, l’investissement public, l’intervention populaire.

La crise sanitaire est la conséquence du productivisme et de la mise à mal des services publics,notamment de santé. Pourtant, une nouvelle fois, c’est au peuple que le gouvernement et le grand patronat veulent faire payer la crise : plans de licenciements, explosion du chômage, maintien de la réforme régressive de l’assurance chômage et relance de celle des retraites, milliards d’euros d’argent public déversés sur les grands groupes qui licencient, convention citoyenne sur le climat piétinée.Imposons une autre logique, changeons de cap !

Portons ensemble un programme autour de trois grands axes :

- un bouclier social et sanitaire reposant sur la défense et le développement des services publics (santé, lycées notamment professionnels, refus de l’ouverture à la concurrence des TER…), la planification du passage à la gratuité (masques, cantines et fournitures scolaires,transports, eau), un plan de lutte contre le décrochage et les inégalités scolaires, l’embauche de médecins publics contre les déserts médicaux, une économie au service de l’emploi local de qualité, la relocalisation des activités industrielles, des contreparties sociales et écologiques aux aides aux entreprises et leur contrôle démocratique, la promotion des droits des salariés jusqu’à la reprise des entreprises en coopérative

- l’urgence de la planification de la bifurcation écologique pour la gestion publique des biens communs comme l’eau, la reconversion de l’agriculture vers un modèle paysan, bio et tourné vers les marchés locaux permettant notamment une alimentation 100% bio et locale dans les cantines des lycées régionaux, le refus des fermes usines et le respect du bien-être animal,une région allant vers 100% d’énergies renouvelables notamment grâce aux énergies marines,le refus de l’artificialisation des terres et des grands projets inutiles et imposés, la mise en œuvre des décisions de la convention citoyenne sur le climat applicables à l’échelle régionale et départementale, l’investissement dans les mobilités bas carbone (rail, bus, vélo).

- la démocratie réelle notamment par des référendum d’initiative citoyenne, le principe de révocabilité des élus, un moratoire sur le déploiement de la 5G, le refus des partenariats public privé et des délégations de service public, la laïcité en refusant les subventions versées aux établissements scolaires privés au-delà de ce que la loi impose, le refus du démantèlement des services publics nationaux par la privatisation ou la régionalisation.

Nous voulons porter, avec et pour le Peuple, ces exigences lors des élections départementales et régionales de mars 2021. Nous voulons le faire avec les citoyennes et les citoyens engagés dans les combats écologiques, sociaux, et démocratiques, avec les gilets jaunes et les laissés-pour-compte, les membres des associations, ONG, syndicats et avec les forces politiques qui refusent le néolibéralisme et combattent la politique d’Emmanuel Macron.

Nous appelons celles et ceux qui partagent ces objectifs à se fédérer pour écarter la majorité régionale de droite sortante.

Nous appelons à la constitution d’un cadre national, et à ses déclinaisons dans notre région et nos départements : un label commun, un programme et des candidatures partagés pour mener ces deux batailles électorales de façon cohérente. Ce processus doit être largement ouvert à toutes les luttes sociales, écologistes, pour la justice, la dignité, la démocratie. Nous nous y engageons.

Ensemble, faisons causes communes en Pays de la Loire !

Les chef·fes de file

Sandrine Bataille

Matthias Tavel

Chef·fes de file des sections départementales pour la région

  • 44 - Loire-Atlantique : Sabine Lalande et Andy Kerbrat
  • 49 - Maine-et-Loire : Claire Schweitzer et Christophe Airaud
  • 53 - Mayenne : Marion Détais et Bruno Rey
  • 72 - Sarthe : Salima Guédouar et Vincent Vaubaillon
  • 85 - Vendée : Marina Ferreruela et Georges Perron

Actualités de la campagne en Pays-de-la-Loire

Action Populaire

Le réseau social d'action de la France insoumise

Impliquez-vous dans les actions près de chez vous et faites gagner Jean-Luc Mélenchon en 2022 !

En savoir plus sur Action Populaire