La publicité, c’est le viol !

La publicité, c’est le viol ! Pourrait-on dire pour paraphraser Proudhon. Qu’on le veuille ou non, nous recevons entre 1 200 et 2 200 messages publicitaires par jour. Le matin à la radio, sur Internet, dans les transports, dans la rue, à la télévision, et jusqu’aux toilettes.

Vecteur d’un modèle de consommation débridée qui nuit à notre santé physique comme psychique, et rouage d’un productivisme toxique pour l’environnement, elle est aussi coûteuse en ressources énergétiques (un panneau numérique de 2㎡ a la même consommation annuelle qu’un foyer avec enfant) et financières (plus de 30 milliards chaque année qui ne servent pas à l’investissement).

Avec la proposition de loi que j’ai défendue ce matin en commission, la France Insoumise propose de s’attaquer à ces nuisances, de mettre un terme à l’agression lumineuse, aux réclames pour des produits polluants, à l’incitation à la malbouffe qui empoisonne nos enfants.

Toutes les informations sur la proposition de loi pour limiter les impacts négatifs de la publicité.

Action Populaire

Le réseau social d'action de la France insoumise

Impliquez-vous dans les actions près de chez vous et faites gagner Jean-Luc Mélenchon en 2022 !

En savoir plus sur Action Populaire