Partage de la valeur : le groupe parlementaire de la France insoumise présente sa contre proposition de loi

Alors que le projet de loi sur le « partage de la valeur » est présenté, en Conseil des ministres , les députés LFI-NUPES déposent une contre-proposition de loi pour le « partage des richesses dans les entreprises et la hausse des salaires ». Celle-ci est portée par Matthias Tavel, Aurélie Trouvé, Hadrien Clouet et Marianne Maximi.

Parmi les mesures figurent 4 propositions principales : 

  • la revalorisation du SMIC à 1600 euros net et des salaires minimaux de toutes les conventions de branche sous peine de suppression des exonération de cotisations sociales
  • l’échelle mobile des salaires pour assurer l’indexation des salaires sur l’inflation
  • l’instauration d’un salaire maximum pour limiter des écarts de rémunération au sein de l’entreprise à un écart de 1 à 20 entre le salaire le plus bas et la rémunération la plus haute
  • le plafonnement de la rémunération des actionnaires, notamment en conditionnant la hausse des dividendes à la hausse des salaires.

Retrouvez notre PROPOSITION DE LOI visant à une meilleure répartition des richesses créées dans les entreprise

pARTAGEZ

Facebook
Twitter
WhatsApp
Telegram
LinkedIn