Carrefour… des luttes !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Partager sur email

Les actions se multiplient dans toutes les enseignes du groupe Carrefour (320 000 salarié•es dans le monde, 78,6 Mds € de C.A., 641 M°€ de résultat net) afin de revendiquer un meilleur salaire, un véritable partage des richesses, et s’opposer aux projets de mise en location-gérance de la plupart des magasins (hyper et supermarchés) du groupe.
Les salariés s’opposent catégoriquement à cette mise en pièce de leur outil de travail et sa vente à des sociétés tierces qui leur feront perdre à terme les conquis sociaux de leur convention collective.

De Marseille a Ivry et demain Paris 13 eme , la résistance s’organise . Le groupe Carrefour, qui réalise plus de 34 milliards € de C.A. en France en 2020, est toujours à la recherche d’optimisation de ses bénéfices devant permettre d’augmenter la part dédiée aux actionnaires. Il leur faut pour cela réduire la masse salariale en cédant notamment des secteurs jugés peu ou pas assez rentables (distribution alimentaire) pour se concentrer sur la gestion financière de leur patrimoine immobilier (surfaces de distribution alimentaire, galeries marchandes, zones commerciales).


Les travailleurs de Carrefour hier applaudis en héros durant les premières vague de la pandémie ne sont pas devenus des moutons, et ils refusent de se faire tondre. La direction de Carrefour, elle, ne recule devant rien, allant jusqu’à traduire en justice sous les prétextes les plus fallacieux les camarades qui s’opposent à ses projets.

La France Insoumise, ses élu•es, ses militant•es apportent tout leur soutien aux Carrefour en lutte. Un grand merci à toutes celles et ceux qui depuis des semaines et des mois se tiennent à leur côté, Isabelle Chauvin, Guillaume Quintin, et les Jeunes Insoumis d’Aix-Marseille (Carrefour Vitrolles), Bruno Costa (Carrefour Ivry), Sabrina Noury (Carrefour Paris 13 eme), et les jeunes insoumis d’Ile de France qui ont soutenu pendant des mois les précaires du réseau Carrefour Contact à Paris.

Philippe Juraver,
Co-Coordinateur de l’Espace des Luttes