Aide sociale à l’enfance : « Placés, déplacés, replacés, re-déplacés… »

« Au bout d’un moment, même dans les familles d’accueil je ne voulais plus nouer d’attaches. Parce que ça fait trop mal, à chaque fois, de nouer des liens et de les casser après. Alors, je refusais ça. Le plus dur, c’est que le Système me changeait toujours de référent. »