Deux victoires de la France insoumise à l’Assemblée nationale !

Communiqué du groupe parlementaire La France insoumise.

À l’Assemblée nationale, le gouvernement vient de donner raison à la France insoumise.
Alors qu’il s’apprêtait à faire adopter par procédure simplifiée un accord d’extradition entre la France et le Mali, la France insoumise a obligé la tenue d’un débat en hémicycle. Alors que le Mali a subi deux coups d’État en un an, il était inacceptable de croire que la justice malienne pourrait présenter les garanties suffisantes pour que des extraditions puissent avoir lieu entre les deux pays. Mis sous pression par la France insoumise, le gouvernement a décidé de retirer ce texte de l’ordre du jour.

De même, l’exécutif refusait que la révision de la loi de programmation militaire prévue en 2021 fasse l’objet d’un vote. La France insoumise a imposé le 5 mai un débat lors de la semaine de contrôle de l’Assemblée et décidé de boycotter les auditions de la commission de la défense qui ne déboucheront sur aucun texte de loi. Sous la pression, le Premier ministre fera finalement une déclaration suivie d’un vote le 22 juin. C’est un aveu : la révision de la loi de programmation militaire justifie bien que l’Assemblée nationale se prononce sur un texte de loi rectificatif. Encore une fois, le gouvernement tente de sauver les apparences et choisit une demi-mesure insuffisante.

Action Populaire

Le réseau social d'action de la France insoumise

Impliquez-vous dans les actions près de chez vous et faites gagner Jean-Luc Mélenchon en 2022 !

En savoir plus sur Action Populaire