PACA aux mains des sectaires et des aventuriers

Communiqué de La France insoumise par Paul Vannier et Martine Billard pour l’espace élections du mouvement.

Apres les Hauts-de-France où les insoumis ont été grossièrement exclus des accords départementaux de la gauche traditionnelle, la même opération se répète aux régionales et aux cantonales en PACA. Pourtant dans l’un et l’autre cas les insoumis étaient disponibles pour le travail commun. En PACA pendant plusieurs mois, La France insoumise a travaillé à l’élaboration d’un programme et à la construction d’une liste régionale dans le cadre du collectif « Il Est Temps » avec de nombreuses organisations politiques (dont EELV, le PC, le PS) et collectifs citoyens.

Les vieux appareils se sont rassemblés pour exclure et se partager d’hypothétiques bonnes places souvent en situation de cumul de mandats.

Tout cela alors même que se dessine dans ces deux régions un face à face droite, extrême droite au second tour. Ainsi donc, ceux-là même qui passent leur temps à invoquer ce danger pour faire leur chantage à l’union sont donc les premiers a s’en moquer et préfèrent avant tout le partage des places.

En PACA, cette supercherie tourne au vaudeville irresponsable. Car, soudain, le « pôle écologiste » se scinde. Un dissident de poids prépare une nouvelle liste sans aucun parti de la gauche traditionnelle. Pourtant EELV avait obtenu du PS et du PC la tête de liste aux régionales, l’exclusion de LFI et le ralliement promis avec Muselier au second tour.

Face à pareille irresponsabilité, La France insoumise dénonce ces comportements sectaires et aventuriers. Elle fustige l’hypocrisie du double discours soit-disant unitaire au niveau national et ultra sectaire sur le terrain. Quel crédit reste-t-il après cela à ce genre de listes devant une population qui’ affronte la misère et les problèmes de survie ?

Action Populaire

Le réseau social d'action de la France insoumise

Impliquez-vous dans les actions près de chez vous et faites gagner Jean-Luc Mélenchon en 2022 !

En savoir plus sur Action Populaire