Ce printemps, on sort !

C’est leur obsession, dissoudre le corps social, atomiser les individus, qu’on reste chez nous. Eh bien ce printemps, on sort ! On sort derrière les fanfares, on sort projeter des films, on sort danser la valse pour un printemps populaire, un printemps festif, un printemps joyeux, un printemps où on reprend du pouvoir sur nos vies, contre la peur qu’ils veulent nous instiller !