Mon intervention lors de l’audition de Mme Amélie de Montchalin

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Partager sur email

Pas de réponse de fond sur les #Conséquences de la politique gouvernementale. Mme la ministre n’a visiblement pas la même vision de l’#EducationNationale que moi…

« Le “plan en faveur de l’égalité des chances pour l’accès à la fonction publique” renouvelle des dispositifs dont l’Observatoire des inégalités jugeait en 2017 : qu’ils “n’ont eu aucun impact au niveau global et servent surtout d’outil de communication”.

Un récent rapport de l’IPP confirme que seuls 9% des étudiants des grandes écoles sont issus de milieux sociaux défavorisés alors qu’ils représentent 36 % des jeunes de 20 à 24 ans. Inversement, 64% des étudiants de grandes écoles sont issus de milieux sociaux très favorisés alors qu’ils ne représentent que 23 % des jeunes de 20 à 24 ans.

Vous proposez notamment d’accompagner seulement 1 700 élèves avec “prépa talents” ce qui est toujours loin du compte.

Au-delà du cas par cas, ne pensez-vous pas que pour briser le déterminisme social, il faut également agir sur l’accompagnement des élèves tout au long de la scolarité, y compris au collège et au lycée, qui sont actuellement les parents pauvres de la politique gouvernementale ? »

Action Populaire

Le réseau social d'action de la France insoumise

Impliquez-vous dans les actions près de chez vous et faites gagner Jean-Luc Mélenchon en 2022 !

En savoir plus sur Action Populaire