Audition de M. pressenti pour siéger au sein du CSA

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Partager sur email

« Le CSA devrait connaître sous peu une transformation majeure avec notamment la fusion d’Hadopi, pour devenir l’ARCOM et acquérir ainsi de nouvelles compétences comme la régulation des plateformes en ligne. »

« Or, la qualification des contenus et leur modération sont des questions centrales qui ne peuvent être entièrement dévolues aux algorithmes. »

« Comme sur les plateformes en ligne, on assiste à la télévision à une banalisation et à une recrudescence inquiétante des propos incitants à la haine raciale, au sexisme et à l’homophobie. Or, pour rappel, ce ne sont pas des opinions mais des délits. »

« Par ailleurs, l’impact de la télévision sur la formation de l’opinion publique rend indispensable de veiller aux représentations qu’elle véhicule. »

« (…) le taux de représentation des femmes à la télévision stagne à 39,1 % alors qu’elles représentent 52 % de la population. De même, les catégories socioprofessionnelles dites inférieures sont représentées à seulement 12 % contre 72 % pour les catégories socioprofessionnelles dites supérieures. Les personnes en situation de handicap sont représentées à hauteur de 0,7%. Les personnes dites “non-blanches” sont, elles, représentées à 15 %. »

« Monsieur Loutrel, que préconisez-vous pour lutter plus efficacement contre ces stéréotypes et les propos incitants à la haine ? 

Quelle est votre vision des missions de l’audiovisuel public ?

Enfin, selon vous, le CSA a-t-il les moyens d’assumer sa mission de régulation ? Et si ce n’est pas le cas, que préconisez-vous ? »

Action Populaire

Le réseau social d'action de la France insoumise

Impliquez-vous dans les actions près de chez vous et faites gagner Jean-Luc Mélenchon en 2022 !

En savoir plus sur Action Populaire