Audition de Mme Elimas, secrétaire d’État chargée de l’Éducation Prioritaire

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Partager sur email

🔴🏫#Commission des affaires culturelles et de l’éducation. #Audition de Mme Elimas, secrétaire d’État chargée de l’#ÉducationPrioritaire.

« En réponse à un besoin d’amélioration des REP, vous proposez leur suppression. »

« Par ailleurs, le secrétaire général de l’enseignement catholique a annoncé vouloir être associé à ce nouveau plan et déclare avoir reçu l’accord de Jean-Michel Blanquer. Or, c’est le rôle de l’école républicaine de permettre à chacun de s’émanciper et de sortir du déterminisme social. Il faut donner les moyens suffisants à l’école publique d’assumer ses missions et non pas se défausser en partie sur le privé. »

« La mise en place de ces contrats locaux et la délégation des moyens de l’éducation prioritaire aux recteurs des académies opèrent un changement idéologique. C’est la fin d’une politique nationale au profit de politiques locales. Vous instaurez ainsi une rupture d’égalité sur le territoire et accentuez la concurrence entre les établissements. »

« Qu’est ce qui empêche de conserver le dispositif REP en améliorant bien sur ce qui doit l’être, tout en mettant en place des dispositifs pour répondre aux problématiques spécifiques des zones rurales ? Enfin, concernant le financement de l’expérimentation des C.L.A., vous avez tenu des propos contradictoires déclarant à la fois que les moyens seraient constants mais également que des moyens spécifiques seraient alloués, pouvez-vous nous dire ce qu’il en est ? »