La loi Sécurité Globale est votée avec sa vision confrontationnelle du maintien de l’ordre et ses dangers pour les libertés individuelles