Commerces de proximité : Michel LARIVE interpelle le Premier Ministre sur leurs fermetures injustes et déloyales

Michel Larive attire l’attention de Monsieur le Premier Ministre, sur la concurrence déloyale que subissent les petites commerçants, suite à la décision de Gouvernement de confiner de nouveau le pays.

Le député considère que la fermeture des commerces de proximité est injuste et incompréhensible. La décision est injuste dans la mesure où les petits commerces sont désarmés face aux grandes enseignes des hypermarchés qui elles, peuvent poursuivre le commerce de textile, jouets, articles de sport, équipement de maison etc. Cette situation est également incompréhensible car le risque sanitaire dans ces petits commerces ne parait pas plus important que celui des rayons parfois bondés dans les supermarchés. Plusieurs unions commerciales et élus locaux ont d’ores et déjà exprimé leur opposition à cette concurrence déloyale imposée aux commerces de proximité. Le député s’est associé à leur démarche. Ainsi, il souhaite interroger Monsieur le Premier Ministre sur les mesures qu’il compte prendre pour mettre fin à cette situation ?