La France doit engager un processus de dénucléarisation multilatérale

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Partager sur email

Communiqué du groupe parlementaire de La France insoumise.

Le 24 octobre, un cinquantième État a ratifié le Traité d’Interdiction des Armes Nucléaires (TIAN). Dès lors, le traité doit entrer en vigueur après 90 jours. Les États dotés de l’arme nucléaire sont les premiers responsables de cette nouvelle situation. Alors que le Traité de Non-Prolifération (TNP) les enjoint à mener « de bonne foi » des discussions en vue d’une dénucléarisation multilatérale et ordonnée, aucun d’entre eux n’a respecté cette obligation.

Face à cette inaction, la mobilisation de la société civile internationale constitue un rappel salutaire de cette obligation. La France doit saisir cette opportunité d’œuvrer à la restauration d’un ordre international pacifique et fondé sur le droit. La France doit prendre toutes les initiatives possibles pour engager un processus de dénucléarisation multilatérale.