Gestion sanitaire chaotique : ils sapent le consentement à la loi !

Le mardi 29 septembre, Bastien Lachaud a dénoncé le chaos sanitaire orchestré par le gouvernement : mesures contradictoires, annonces successives incompréhensibles, incapacité à planifier.

Sans compréhension de bien fondé des mesures, pas de consentement à l’autorité, pas d’efficacité de la stratégie.Les français ont fait preuve de discipline et de civisme, mais on ne peut être discipliné à une règle incohérente.

Le gouvernement sape tout consentement à l’autorité de l’état, il sape le consentement à la loi.

Lire le texte de la question :

Monsieur le Premier Ministre,
Vous êtes en train de susciter la pagaille sanitaire. Vos consignes sont incompréhensibles. Votre communication illisible. Les règles changent tous les jours. Et on ne sait plus à quels endroits elles s’appliquent. Comment les français peuvent-ils s’y retrouver ? Comment pourraient-ils les appliquer ? Comment pourraient-ils les accepter ?
Pourtant, depuis le début de l’épidémie, les français ont fait la preuve de leur civisme. L’ensemble des forces politiques a fait preuve de responsabilité. Mais comment faire quand on ne comprend plus rien ? Les rassemblements de 10 personnes sont interdits, mais nous continuons à nous entasser dans les transports en commun. On peut aller au travail, à l’école, à l’université, mais pas faire du sport. On peut boire un verre, ou aller au restaurant, mais pas après 22h. Vous fermez les bars à Marseille pour le vendredi soir, puis finalement pour le dimanche.
Stop Covid est l’arme ultime contre la pandémie, mais le Premier ministre ne l’a pas téléchargé. Comment voulez-vous qu’on s’y retrouve ? Plus de 24h après les annonces du ministre de la santé, le site du gouvernement n’était pas actualisé. Les préfets prennent des arrêtés contradictoires du jour au lendemain. Les maires sont désemparés et ne savent que faire. Dans ces conditions, il ne faut pas s’étonner que des français désobéissent. C’est vous qui en portez la responsabilité. C’est vous qui sapez l’autorité de l’Etat.
C’est vous qui sapez le consentement à la loi, fondement de notre République. Parce que vous gérez au jour le jour, comme l’a dit Olivier Véran, au lieu de planifier. Or, sans visibilité, sans explications, pas de confiance, pas de consentement.
Monsieur le Premier ministre, nous ne voulons pas le chaos sanitaire. Nous voulons pouvoir obéir à des consignes sanitaires rationnelles claires et compréhensibles. Nous voulons la planification de la riposte à la crise sanitaire, et à la crise sociale.

Action Populaire

Le réseau social d'action de la France insoumise

Impliquez-vous dans les actions près de chez vous et faites gagner Jean-Luc Mélenchon en 2022 !

En savoir plus sur Action Populaire