VIDEO – Travailler moins, travailler tous !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Partager sur email

Le 16 juin 2020, Bastien Lachaud a interrogé le Premier ministre sur la question de la baisse du temps de travail.

Les français n’ont jamais été aussi productifs, et la France n’a jamais été aussi riche. S’il y a une crise, c’est parce que la richesse est accaparée par les plus riches. Il faut baisser le temps de travail pour travailler tous, au lieu de s’enfermer dans une fuite en avant productiviste du travailler toujours plus. Cela ruine la vie des hommes, empêche de nombreuses personnes d’avoir un emploi, car certains travaillent trop, et d’autres pas du tout, et surtout participe à la destruction du seul écosystème compatible avec la vie humaine.

Lire ici le texte de la question :

Monsieur le Premier ministre,

« Travailler et produire davantage », voilà le monde d’après que le président de la République nous a proposé dimanche soir, dans un océan d’autosatisfaction mielleuse.

Il promettait le monde d’après. Tout devait changer. Et voilà que rien ne change !

Il disait : « l’économie sera sauvée quoi qu’il en coûte ». Mais il fallait comprendre :  « je vous ferai payer ! » les plans de soutien, je vous ferai rembourser la dette.

Ce n’est même plus « travailler plus pour gagner plus ». C’est « travailler plus pour rembourser plus ».

Travailler encore plus longtemps : rallonger le temps de travail, raccourcir les congés payés, repousser le départ à la retraite !

Voilà ce que le Président a annoncé dimanche soir !

Absurde ! Augmenter la durée du travail, c’est baisser les salaires et maintenir des millions de français au chômage. C’est affaiblir la demande intérieure et alimenter la récession.

Absurde ! Produire davantage, c’est nous envoyer dans le mur de la crise écologique. Produire toujours plus pour alimenter le grand déménagement du monde.

Le productivisme épuise la  nature et les travailleurs.

Il faut faire tout l’inverse !

Il faut engager la bifurcation écologique. Planifier la relocalisation des activités. Produire ce dont nous avons vraiment besoin.

Il faut partager le temps de travail, pour que chacun ait un emploi.

Il faut partager la richesse produite, pour que chacun puisse vivre dignement de son travail.

Jamais les français n’ont été aussi productifs. Jamais la France n’a été aussi riche. C’est donc possible !

Mais vous encouragez les ultra-riches à s’accaparer toute la richesse, laissant des miettes à celles et ceux qui l’ont produite.

Arrêtez de sous-entendre que les Français s’abandonneraient la mollesse et devraient retrouver le sens de l’effort. Mais c’est vous qui organisez le déclin de la France !

Les français ont le sens de l’effort et du travail bien fait. La bifurcation écologique leur redonnera un objectif à la hauteur des enjeux de notre temps. Le partage du travail et des richesses leur rendra le goût du bonheur. Qu’attendez-vous ?