Audition de Frédérique VIDAL : quelles propositions face à la précarité des étudiants ?

dans En commission, Michel Larive, Nos parlementaires

Michel Larive auditionnait, Mme Frédérique Vidal en commission des affaires culturelles.

« La population étudiante a été particulièrement exposée par la crise du Covid-19. Du jour au lendemain, l’arrêt des activités et des stages a révélé une situation de précarité dans laquelle se trouve un grand nombre d’étudiants. 

Certains d’entre eux se sont retrouvés confinés dans des logements insalubres de 9 m². D’autres ont été mis en grande difficulté par l’augmentation des dépenses courantes. Enfin, les étudiants travaillant dans les hôpitaux et dans la grande distribution ont dû faire face, parfois sans protection sanitaire, au risque de contamination par le virus.

Après de longues semaines sans réaction de votre part, une grande partie d’entre eux se retrouvent, aujourd’hui, abandonnés à leur propre sort. 

Face à cette situation, l’aide de 200€ annoncée par le gouvernement est largement insuffisante. Déjà, le dispositif ne s’adresse pas à l’ensemble des étudiants. En outre, il ne répond pas à une situation d’urgence : donner l’équivalent d’un sixième du SMIC ne correspond pas aux besoins réels des étudiants !

Avec le groupe parlementaire la France Insoumise, nous avons pourtant proposé des mesures susceptibles d’améliorer les conditions de vie des étudiants. Nous demandons notamment la prolongation des bourses durant les 2 mois d’été et le gel immédiat du paiement des loyers pour les résidents en cités universitaires.

L’incertitude est aussi pour l’avenir. A l’heure où 70% des entreprises pensent geler le recrutement des jeunes cet été, il est impératif de mettre en place dès que possible une aide conséquente pour la recherche du premier emploi. 

Ainsi, Madame la ministre, face à cette situation exceptionnelle de précarité financière des étudiants, que pensez-vous de nos propositions ? Quelles sont concrètement les vôtres ? »