Cher Bernard Arnault, on ne fait pas l’hôpitalothon…

L’hôpital ne fait pas l’aumône. Pour le financer, nous ne devons pas compter sur la générosité de Bernard Arnault et ses amis : il faut exiger d’eux qu’ils payent leurs impôts en France, toute l’année, comme le reste des Français.