Donner son sang, son plasma ou ses plaquettes, un acte important

Ces articles s’inscrivent dans l’opération « Insoumis·es solidaires ». Retrouvez toutes les infos à ce sujet ici.

En cette période de confinement, la collecte de sang est un enjeu important pour répondre aux besoins des patient·es. L’établissement français du sang (EFS) a récemment publié des conseils et instructions dont voici la synthèse.

Où donner son sang ? Comment prendre rendez-vous ?

Des centaines de centres de collectes existent en France métropolitaine et en Outre-mer. Vous pouvez en trouver la liste ici.

L’EFS vous invite à convenir d’un rendez-vous en ligne dans un centre de votre région. Il est préférable que vous preniez rendez-vous à l’avance plutôt que d’arriver directement sur place. Cela permet de réduire les risques d’exposition au COVID-19 et d’aider les personnels de santé à planifier les dons.

Quelles précautions ? Quelles démarches ?

L’EFS vous demande de respecter scrupuleusement les règles de distanciation sociale ainsi que les gestes barrières.

Afin de pouvoir vous rendre sur le site de collecte, vous devez vous munir d’une attestation officielle ou d’une déclaration sur l’honneur indiquant que vous allez donner votre sang, au motif de l’assistance aux personnes vulnérables.

Qui peut donner ?

Vous pouvez savoir si vous êtes éligible au don du sang, de plasma ou de plaquettes en remplissant ce questionnaire en ligne. Certaines personnes ne peuvent pas en effet donner leur sang, leur plasma ou leur plaquettes.

Concernant le cas des hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes (HSH), La France insoumise continue de se battre pour un alignement des critères de don des HSH sur celui du régime général du don du sang.

Attention : si vous présentez des symptômes grippaux, l’EFS vous demande de ne pas donner votre sang.