Les violents, c’est vous !

dans Dans l'hémicycle, En commission, Mathilde Panot, Nos parlementaires, Propositions de loi

Lundi 3 février, François s’est ouvert les veines sur son lieu de travail à Vitry-sur-Seine. François c’est un syndicaliste RATP qui se bat depuis le 5 décembre pour l’intérêt général. Pour avoir fait grève, il a été convoqué et menacé de licenciement. François, c’est la France que vous poussez à bout !

Retrouvez mon interpellation de la Ministre Buzyn sur la réforme des retraites, et sa réponse indigne, qui n’a pas UN MOT de compassion pour François et les grévistes en souffrance.