Enfant migrant pour un accueil digne

Organiser un atelier sur les migrations pour les municipales

dans Agir près de chez soi, Élections municipales 2020, Fiches pratiques

Nombre de participant·es : 15 à 20 personnes selon la taille de votre logement ou du café
Matériel nécessaire : 1 télévision ou 1 ordinateur avec un système de projection, une feuille d’émargement, les documents pour introduire l’atelier (à retrouver dans cette fiche)
Temps nécessaire : 2 à 3 heures

Pourquoi c’est important ?

Le livret migrations propose un kit de formation pour mettre en parallèle le sujet des migrations de population et celui des élections municipales. La commune, premier échelon de politique locale n’échappe pas pour autant aux enjeux nationaux et européens. Avec la présence du Rassemblement National et d’une droite définitivement décomplexée face aux listes soutenues par la France insoumise, nul doute que la question des migrant·es reviendra maintes fois dans les débats. Ce kit de formation, à travers des données issues de sources fiables et de partenariats qu’il incite à concrétiser, permettra de construire un argumentaire solide face aux idées nauséabondes contre lesquelles nous nous battons.

Comment faire ?

Avant l’événement

Un référent se charge de trouver le lieu de l’atelier :
• Il doit y avoir assez de place pour accueillir 15 à 20 personnes 
• Il faut s’assurer que la projection d’un diaporama soit possible
Le référent prend contact avec une association ou un collectif local de soutien aux migrant·es.

Pendant l’événement

Il convient de disposer d’un ordinateur, d’un rétroprojecteur et de prévoir une feuille d’émargement pour recueillir les informations de contact des participants.

Introduire l’atelier en deux temps :
• Le référent se charge de faire une introduction généraliste à l’aide du Diaporama disponible en téléchargement en cliquant ici et du texte de soutien au Diaporama disponible en cliquant ici. (15 minutes)
• L’association invitée présente les chiffres locaux relatifs aux migrations de population ainsi que les problématiques sur lesquelles elle travaille (15 minutes)

Prévoir une heure de discussion et ne pas hésiter à recentrer le débat à l’aide de questions précises (ex : Comment faire accepter à une opinion publique hostile une politique d’aide aux migrant·es  ?).
Conclure avec des mesures concrètes pour la campagne (ex : organisation d’une conférence débat), en termes de propositions (ex : s’engager à signer la charte des villes accueillantes) et pour l’après-campagne (ex : travail sur l’ouverture d’une maison des migrant·es ).

Après l’évènement

Rédiger un compte-rendu et l’envoyer aux co-animateurs du livret migrations pour archivage : [email protected]

Transmettre ce compte-rendu aux participant·es et continuer à animer le groupe de personnes présentes à l’atelier.

Vous pouvez vous inspirer des travaux de l’association nationale des villes et territoires accueillants.

Retrouvez également la page de la campagne de la France insoumise « Pour un accueil digne » avec toutes les propositions et les actions du mouvement à ce sujet.