SDHI : les pesticides poisons qu’il faut interdire !

dans Loïc Prud'homme, Nos parlementaires

L’utilisation à grande échelle des pesticides SDHI présente de grands risques pour la santé humaine. L’agence publique censée protéger l’environnement et la santé devrait appliquer le principe de précaution ET interdire ces pesticides mais les pouvoirs publics s’en remettent aux multinationales qui produisent à la fois les molécules et les études censées les évaluer ! Suivant les alertes récurrentes de scientifiques reconnus, je demande leur interdiction ! Retrouvez mon intervention ce 17 septembre à l’Assemblée !

Par ailleurs, comme la loi l’y oblige, le gouvernement a ouvert une consultation publique sur son projet d’arrêté relatif à l’utilisation des pesticides près des habitations.

Le gouvernement propose 10 mètres seulement de zone sans traitement par des pesticides les plus dangereux (Cancérogènes, Mutagènes ou Reprotoxiques [CMR] ou Perturbateurs Endocriniens [PE]).

C’est bien trop faible. Faisons entendre notre voix !