Aujourd’hui le constat est sans appel. Plus on s’approche de la fonction de maire, moins les fonctions sont occupées par des femmes : seulement 17 % des maires sont des femmes, alors qu’elles représentent 43 % des conseillers municipaux. Lorsqu’elles sont nommées adjointes, elles sont souvent cantonnées à certaines thématiques (petite enfance, action sociale, culture…).

La France insoumise lance un appel pour que les élections municipales de mars 2020 offrent une représentation plus juste et équilibrée des femmes dans les conseils et exécutifs locaux (maires, adjointes, présidentes et vice-présidentes d’intercommunalité, d’agglomération, de métropole). Nous invitons donc toutes les femmes insoumises à se porter candidates et à s’investir activement dès maintenant dans la désignation des binômes paritaires chefs de file et dans l’élaboration des listes.

Néanmoins, nous connaissons les obstacles sociaux et matériels, pour les femmes, à l’exercice de ces fonctions. Parce que le travail domestique est encore trop souvent assuré par les femmes, parce que les femmes vivent, plus que les hommes, au sein de familles monoparentales, les femmes candidates, puis élues, sont confrontées à des difficultés matérielles spécifiques. Elles doivent aussi, trop souvent, affronter des propos sexistes et des agissements qualifiables de harcèlement sexuel. Enfin, l’environnement social dans lequel elles évoluent depuis l’enfance leur fait souvent imaginer qu’elles seraient moins capables que les hommes.

Pour que cet appel ne reste pas un vœu pieux, La France insoumise a décidé de créer un collectif dédié aux femmes qui souhaitent s’engager, afin de les accompagner tout au long de cette campagne municipale, et au-delà. Rencontres conviviales, « marrainage » par des élues, formations… : des outils variés seront développés pour faciliter votre candidature, puis votre mandat. Vous pouvez contacter ce collectif à [email protected].

Dès à présent et avant les Assemblées communales de septembre destinées à désigner les binômes paritaires de chef·fes de file, nous vous proposons d’organiser des apéros entre insoumises. Il s’agit d’un moment informel de convivialité et de bienveillance qui vise à identifier, partager, et autant que possible à désamorcer collectivement, tous les facteurs qui constituent des freins à l’implication des femmes dans la vie du mouvement et/ou à leur décision de se porter candidate.

Ce moment doit avoir pour objectif de permettre aux femmes présentes de se projeter plus facilement dans le rôle de cheffe de file ou de candidate aux municipales, d’encourager la prise de confiance en soi et de trouver des solutions pour lever les obstacles pratiques éventuels à une candidature.