Langue des Signes Française : quand l’Etat délaisse 4 millions de personne

dans Loïc Prud'homme, Nos parlementaires

Le député Loïc Prud’homme interpellait le mardi 28 mai dans l’hémicycle la secrétaire d’Etat, Mme Cluzel, sur les carences de l’Etat pour l’insertion des citoyen.ne.s sourd.e.s et malentendant.e.s.
Accès aux services publics et aux hôpitaux : il est souvent plus facile d’être un touriste anglophone qu’un citoyen français sourd. Retrouvez son invention dans l’hémicycle et son passage sur Brut juste ici !

Un député fait rentrer la LSF (Langue des Signes Française) à l'Assemblée !

J'ai interpellé ce matin la secrétaire d'état, Mme Cluzel, sur les carences de l'Etat pour l'insertion des citoyen.ne.s sourd.e.s et malentendant.e.s.Accès aux services publics et aux hôpitaux : il est souvent plus facile d'être un touriste anglophone qu'un citoyen français sourd.

Publiée par Loïc Prud'homme sur Mardi 28 mai 2019
Un député intervient en langue des signes à l'Assemblée nationale

"Le bla-bla, ça suffit !"Un discours en langue des signes en pleine Assemblée nationale : une première que l'on doit au député Loïc Prud'homme. Il raconte à Brut pourquoi il est urgent que les dirigeants politiques agissent enfin pour améliorer la vie des sourds et malentendants en France.

Publiée par Brut sur Mercredi 29 mai 2019