Crédits photo :Didier Duforest

Conflit au Yémen : stop au chargement d’armes en cours à Marseille !

dans Alexis Corbière, Bastien Lachaud, Communiqués de presse, Jean-Luc Mélenchon

Communiqué de presse de Jean-Luc Mélenchon, député des Bouches-du-Rhône, président du groupe La France insoumise, Alexis Corbière, député de la Seine-Saint-Denis, membre de la Commission Défense et Bastien Lachaud, député de la Seine-Saint-Denis, membre de la Commission Défense.

Ce matin, le média Disclose a révélé qu’un chargement de munitions de canons Caesar serait expédié ce jour à 13h30 depuis Marseille, par le cargo Bahri Tabuk à destination de l’Arabie Saoudite. Déjà, mercredi 7 mai, le cargo saoudien Bahri Yanbu devait embarquer huit canons Caesar au port du Havre, avant que la pression citoyenne et le refus des dockers de charger le cargo ne fasse annuler l’escale. Par ces livraisons d’armes, la France se rend complice des exactions commises dans le conflit au Yémen qui a généré, selon l’ONU, la « pire crise humanitaire au
monde ».

Dès septembre 2018, une note « confidentiel défense » publiée par Disclose dévoilait la carte des populations civiles menacées et la présence de 48 canons Caesar participant des massacres. Pourtant, ce matin, Jean-Yves Le Drian persistait dans le mensonge en déclarant qu’il fallait être « extrêmement vigilant sur les ventes d’armes » faisant mine d’ignorer l’implication de la France dans le Yémen.

Qu’importent les déclarations du gouvernement prétendant que ces armes ne sont pas utilisées au Yémen, la France est dans l’illégalité. L’article 6 du traité sur le commerce des armes, ratifié par notre pays, interdit tout transfert d’armes qui pourrait servir à des attaques dirigées contre des civils. Or l’ONU, en août 2018, a certifié que des crimes de guerre ont déjà été commis au Yémen par l’Arabie saoudite.

La politique du gouvernement fait honte à nos principes républicains et à nos engagements internationaux. Pour que notre pays œuvre au service de la paix et de la souveraineté des peuples, l’implication de notre pays dans cette guerre, sous toutes ses formes, doit cesser.