Remise du 24ème rapport de la Fondation Abbé Pierre sur l’état du mal-logement en France

Ce vendredi 1er février à l’espace grande arche de La Défense à Paris, Bastien Lachaud assistait à la remise du 24ème rapport annuel de la Fondation Abbé Pierre sur l’état du mal-logement en France. Bastien Lachaud a rendu hommage au travail exemplaire que réalise la fondation pour sensibiliser l’opinion publique, mais surtout pour venir en aide aux associations et aux personnes mal logées.

L’état des lieux sur la situation du logement effectué par la Fondation Abbé Pierre est alarmant. La Fondation souligne, cette année encore, l’ampleur de la crise du logement qui affecte notre pays, et la gravité de ses conséquences sociales pour un grand nombre de français·es. Ce sont presque 4 millions de personnes qui souffrent aujourd’hui du mal logement : 900 000 sont privées d’un logement personnel, à la rue ou en hébergement contraint ; plus de 3 millions vivent dans des conditions de logement très difficiles, privées de confort et/ou en situation de surpeuplement accentuée. Plus largement, plus de 12 millions de personnes se trouvent en situation de grande fragilité, souffrant de difficultés financières pour faire face au coût de leur logement et/ou de l’énergie ou se trouvant à la limite de la sur occupation.

Ce constat rejoint celui que Bastien Lachaud fait quotidiennement dans la circonscription dont il est le Député, à Aubervilliers et Pantin. Les deux villes où Bastien Lachaud est élu souffrent en effet tout particulièrement de la crise du logement. La ville de Pantin compte actuellement 4800 demandeurs de logement, et celle d’Aubervilliers plus de 7500, alors que très peu de logements sont disponibles : par exemple, moins de 200 appartements ont été attribués à Pantin en 2017. Cette situation reflète celle que connaît tout le département de la Seine-Saint-Denis : au début 2018, ce sont 106 000 demandes de logement qui ne peuvent y être satisfaites ; plus de 10 100 ménages restent à reloger alors même qu’ils ont été reconnus prioritaires au titre du Droit Au Logement Opposable. Derrière ces chiffres, ce sont autant de drames humains quotidiens, aussi indicibles qu’intolérables, que Bastien Lachaud constate tous les jours durant les permanences d’élu qu’il tient à Aubervilliers et Pantin.

Cette situation inacceptable a des responsables : ce sont les politiques qui, depuis des décennies, n’ont pas œuvré à créer les conditions dans lesquelles chacun pourrait se loger dignement ; c’est Emmanuel Macron, dont l’action depuis son élection n’a fait qu’aggraver la situation. Le rapport annuel de la Fondation Abbé Pierre dresse d’ailleurs un bilan accablant des politiques mises en œuvre par le gouvernement actuel : Production de logements insuffisante, coupe des APL, baisse des subventions aux associations, manque de moyens pour les services publics qui accompagnent les personnes en difficulté, politique globale accentuant les inégalités et la précarité. Voilà le bilan réel d’Emmanuel Macron en matière de logement. Bastien Lachaud et La France insoumise sont résolus à continuer à se battre contre ces politiques injustes, et à travailler pour résoudre l’urgence du logement et porter une politique véritablement ambitieuse, qui permette à tou·te·s les français·es de se loger dignement et sans payer un prix indécent.

Action Populaire

Le réseau social d'action de la France insoumise

Impliquez-vous dans les actions près de chez vous et faites gagner Jean-Luc Mélenchon en 2022 !

En savoir plus sur Action Populaire