Macron impopulaire

Fric fac de la Macronie à Montpellier ?

dans Pascale Le Néouannic

Communiqué de Pascale Le Néouannic, candidate aux élections européennes

Après l’affaire Benalla qui a mis en lumière les passe-droits et privilèges que s’accordent le président de la République et ses proches, c’est aujourd’hui encore un ancien garde du corps d’Emmanuel Macron, Kader Rahmouni, qui fait parler de lui dans une affaire trouble où apparaissent les noms de Charlyne Péculier, représentante locale de LREM et de Coralie DUBOST, députée LREM.

Suite aux articles parus dans plusieurs médias, on peut s’interroger sur les conditions de l’attribution d’un contrat accordé à un proche de M. MACRON par le biais de la société APS Sud par l’Université Paul Valéry de Montpellier. Contrat accordé sans appel d’offres ni mise en concurrence pour un montant de 260 000 €. Contrat accordé alors que l’Université travaillait avec une autre entreprise dans le cadre légal d’un marché public.

- Kader Rahmouni a-t-il été salarié par Coralie DUBOST, parlementaire de l’Hérault ?
- Charlyne Péculier, représentante locale de LREM, et collaboratrice de la députée Coralie Dubost a-t-elle déposé à la direction de l’université un devis de la société APS sud ?
- Quel est le rôle joué par Mme Coralie DUBOST dans cette transaction ?
- Dans quelles conditions la présidence de l’Université Paul Valéry a-t-elle accordé ce contrat à une entreprise qui n’avait jusqu’à présent jamais travaillé pour l’Université ?