Source : capture d'écran twitter

Violence contre des lycéen·ne·s : La France insoumise demande une commission d’enquête

dans À la une, Communiqués de presse, Le groupe, Nos parlementaires

Communiqué de presse du groupe parlementaire La France insoumise.

Le mouvement lycéen subit depuis plusieurs jours une répression violente qui a causé à plusieurs jeunes de graves blessures. Cette répression a atteint un point critique hier avec l’arrestation de plusieurs centaines de personnes.

En particulier, les interpellations qui ont eu lieu à Mantes-la-Jolie ont suscité l’indignation. Les images diffusées sur les réseaux sociaux ne laissent aucun doute sur le caractère, a minima, vexatoire et humiliant des méthodes utilisées par les forces de l’ordre dans cette circonstance. En outre, en moins d’une semaine, 3 lycéen·ne·s ont été gravement blessé·e·s au visage par des tirs de flashball, alors que la doctrine d’emploi proscrit les tirs à la tête.

C’est pourquoi le groupe de la France insoumise a déposé un texte pour que soit créée une commission d’enquête qui devra faire la lumière sur ces événements inacceptables.

Les député·e·s de la France insoumise refusent absolument que la violence se généralise dans notre pays. Les premières conditions à satisfaire pour éviter l’embrasement sont la modération des ordres donnés par l’autorité politique et l’exemplarité des fonctionnaires dans l’exécution de ces ordres. D’évidence, ces conditions n’ont pas été remplies depuis le déclenchement du mouvement lycéen.