assemblee

Crédit photo : Richard Ying et Tangui Morlier

Soutien à Basir Ibrahimi, inteprète des armées françaises, abandonné par le gouvernement

dans Communiqués de presse, Le groupe

Communiqué de presse du groupe parlementaire La France insoumise.

Le groupe parlementaire de la France insoumise apporte son soutien aux interprètes afghans qui ont servi les armées françaises. Leur service met des centaines d’entre eux en danger de mort. La France a donc une responsabilité à leur égard : elle doit les protéger.

Parmi eux, le groupe de la France insoumise lance un cri d’alarme sur la situation de M. Basir Ibrahimi. Monsieur Ibrahimi a dû fuir l’Afghanistan. L’Etat lui a refusé un visa en dépit du danger qui pèse sur sa vie. Cette décision est cruelle et a d’ailleurs été cassée par le Conseil d’Etat. Dans l’intervalle, son statut d’ancien combattant a été reconnu. Le préfet qui l’avait fait « sans-papiers » a fini par le décorer.

Alors que le ministère des Affaires étrangères étudie la possibilité d’accueillir en France les anciens interprètes afghans, on annonce que M. Ibrahimi ne peut pas bénéficier de cette procédure parce qu’il est déjà présent sur le territoire national. Celui-ci est donc placé dans une situation inextricable et absurde. Dans un dénuement extrême, il est livré au désespoir. La souffrance psychique de M. Ibrahimi l’a conduit à commettre des actes d’automutilation. La France doit donc en urgence venir à son secours.