By Antonio Cruz/Agência Brasil [CC BY 3.0 br via Wikimedia Commons

Bolsonaro élu au Brésil : le parti de l’argent s’accomode du fascisme

dans Communiqués de presse, Le groupe

Communiqué de presse du groupe Parlementaire La France insoumise

C’est avec effroi que nous avons appris cette nuit la victoire de Jair Bolsonaro au Brésil. L’accession au pouvoir d’un homme qui a déclaré être favorable à la dictature, et qui n’a eu de cesse d’afficher pendant la campagne son racisme, son homophobie et sa misogynie, constitue une défaite cinglante pour la démocratie et pour la défense des droits humains dans le monde.

Cette énième faillite démocratique nous rappelle la violence d’un capitalisme dont l’Histoire nous a montré qu’il sait s’accommoder des régimes autoritaires et fascistes. Les promesses néo-libérales de Bolsonaro constituent un blanc-seing pour les multinationales, et déjà les financiers s’enthousiasment de sa victoire. Encore une fois, force est de constater que le parti de l’argent foule aux pieds les valeurs humanistes que nous défendons.

L’éviction organisée de Lula par un coup d’Etat judiciaire a privé le Brésil de sa gauche humaniste, et c’est donc un homme représentant les nantis, les grands propriétaires terriens et le capitalisme sauvage qui est aujourd’hui à la tête du plus grand pays d’Amérique latine. Son programme anti-social, anti-démocratique, ultra conservateur et climatosceptique laisse augurer des années sombres pour le Brésil. Avec Bolsonaro, c’est aussi la forêt amazonienne et ses populations qui se trouvent en péril.

Nous exprimons notre soutien et notre solidarité à toutes les forces qui combattront au Brésil, contre ce fascisme. Cette bataille, nous la mènerons avec elles, partout dans le monde.