Visite des locaux du moteur de recherche Qwant

dans Bastien Lachaud, Nos parlementaires

Le 27 septembre 2018, j’ai visité les locaux du moteur de recherche Qwant avec des membres des livrets numérique de la France insoumise (Livret nouveaux droits numérique et Livret Révolution numérique) dans le but d’en apprendre davantage sur les alternatives possibles aux GAFAM.

Qwant est un moteur de recherche français, dont le but est le respect de la vie privée et qui s’engage à ne pas collecter de données personnelles sur les utilisateurs·trices, par exemple les historiques de recherche.

Ces enjeux sont importants étant donnés les récents scandales de surveillance généralisée de la population par la NSA (2013) ou l’an dernier, le scandale Cambridge analytica- Facebook, soupçonné d’avoir influencé les élections au Royaume-Uni, sur lequel Bastien Lachaud avait demandé alors une commission d’enquête.

Il s’agit non seulement d’un enjeu de liberté personnelle, et de non surveillance des populations, mais aussi d’un enjeu démocratique, au vu de l’influence que peuvent avoir les outils numériques sur les élections. La souveraineté numérique est une composante réelle de la souveraineté tout court. Bastien Lachaud avait eu l’occasion dans son rapport sur la cyberdéfense d’aborder déjà le sujet de la souveraineté numérique, notamment sur la question de l’éducation de la population aux outils informatiques, en proposant la création d’un CAPES informatique par exemple. Les outils proposés aux enfants à l’école, aujourd’hui massivement Microsoft et Google, posent question dans la dépendance qu’ils entrainent dès le plus jeune âge.