Cotisations sociales : les député.e.s macronistes perdent le sens des réalités

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Partager sur email
assemblee

Vendredi matin, à peine la séance ouverte, le gouvernement donnait un avis favorable à un amendement aberrant proposé par la droite : Alors que jusqu’ici seuls les artisans et les très petites entreprises pouvaient bénéficier d’une exonération de leurs cotisations patronales sur l’emploi d’un apprentis, l’ensemble des entreprises, très grandes comprises, pourront y prétendre !
Adopté dans un climat où la valorisation de l’apprentissage n’est perçue du point de vue de l’employeur et jamais celui de l’apprenti, cet amendement est symptomatique de l’ambiance de travail qui règne dans l’hémicycle.

Enchaînant les textes à toute allure, les député.e.s macronistes perdent le sens des réalités et le gouvernement celui des responsabilités.
Les député.e.s de la France Insoumise s’élèvent contre cette entreprise de démolition de notre modèle social, les yeux fermés et à grande vitesse, imposée par le gouvernement à l’Assemblée Nationale. Ils réaffirment que la multiplication des exonérations de cotisations ne fait que déresponsabiliser le patronat et fragiliser durablement notre organisation sociale.

Communiqué de presse du groupe parlementaire de la France insoumise.