Rencontre avec les anciens combattants de Pantin

Le 13 juin 2018, Bastien Lachaud a rencontré dans L’Hôtel de Ville de Pantin les membres de la Fédération Nationale des Anciens Combattants en Algérie, Maroc et Tunisie. A cette occasion, les droits et conditions de vie des anciens combattants, pupilles de la nation et femmes de combattants ont pu être évoqués.

Bastien Lachaud partage l’incompréhension des anciens combattants face à l’absence d’un.e secrétaire d’État aux anciens combattants dans le gouvernement Macron.

Cette rencontre a aussi été l’occasion de dénoncer l’attitude indifférente  du gouvernement envers les minorités et collectivités telles que les anciens combattants. Cela se traduit par la baisse de 850 millions d’euros du budget (annulation de matériel). A ce propos, Bastien Lachaud a affirmé qu’il se montrera vigilant lors du prochain budget des armées à ce que les conditions de vie et droits des anciens combattants soient conservés. D’autre part, il a assuré qu’il sera vigilant dans l’hémicycle à ce que les anciens combattants de la guerre d’Algérie ayant combattu après le 19 mars 1962 reçoivent la carte qui leur revient de droit : « Ces personnes sont allées au feu. Ce n’est que justice ». Il avait déjà soutenu cette mesure lors de l’examen de la proposition de loi de M. Lurton.

Bastien Lachaud a pu dénoncer le fait que le gouvernement ne communique pas le nombre de blessés au Mali. Dans cette continuité et en accord avec les anciens combattants, il a promis d’être attentif à ce que la réforme du service de santé ne bouleverse pas les service de santé des armées.

 

Action Populaire

Le réseau social d'action de la France insoumise

Impliquez-vous dans les actions près de chez vous et faites gagner Jean-Luc Mélenchon en 2022 !

En savoir plus sur Action Populaire