La France insoumise à l’Assemblée générale d’ATD Quart Monde !

dans Actualités, Actualités du mouvement

Le samedi 2 juin 2018 avait lieu l’assemblée générale d’ATD Quart Monde, une association internationale qui lutte contre la pauvreté. Le groupe parlementaire de La France insoumise, le livret programmatique « éradiquer la pauvreté » et l’équipe de la campagne de lutte contre la pauvreté étaient représenté•e•s à l’évènement.

La journée était organisée en deux temps :
- La matinée était consacrée à l’Assemblée générale avec un vote en clôture par les adhérent•e•s sur le rapport d’activité annuelle. ATD Quart Monde partage le même objectif que celui défini dans l’Avenir en commun, « éradiquer la pauvreté ». C’est pour cette raison que l’association s’est mobilisée dans le cadre d’une campagne intitulée « Stop pauvreté ». Ce fut l’occasion de féliciter les bénévoles pour leur travail et leur investissement. L’Assemblée générale a permis de mettre en lumière les difficultés financières auxquelles se confronte ATD Quart Monde. Grosses donatrices, les régions Ile-de-France et Hauts-de-France ont diminué leurs subventions. C’est la raison pour laquelle ils appellent à faire davantage circuler les campagnes de dons. L’Assemblée générale s’est terminée par un renouvellement du bureau.

- L’après-midi, les insoumis•es étaient convié•e•s à des ateliers et notamment un sur l’évaluation du « projet familial, social et culturel » mené à Fives en 2017. Des animateur•rice•s ont distribué des « récits d’aller vers ». Il s’agit de petites histoires et de témoignages qui permettent de comprendre quelle est la méthode des bénévoles d’ATD pour nouer le contact avec les personnes qu’ils souhaitent aider et qui sont en situation de pauvreté. Beaucoup de ces méthodes renvoient à celles conseillées par le pôle auto-organisation de La France insoumise. Par exemple, un militant a repéré le goût prononcé d’un enfant pour les dauphins. Il s’est servi de cette information pour commencer un dialogue avec la famille et installer un lien de confiance. Les choses n’étant pas toujours aussi simples, les acteur•trice•s du terrain ont insisté sur deux outils qui permettent de créer un lien de proximité indispensable pour aider à lutter contre la précarité : de bonnes relations avec l’école et l’installation d’un rapport de confiance. L’atelier s’est achevé par une présentation de commentaires critiques formulés par chaque groupe ayant travaillé sur un « récit d’aller vers » particulier.

L’action d’ATD Quart Monde est primordiale. Il est du devoir des pouvoirs publics de lui permettre de continuer ses actions car elle fait preuve de résultats ! L’action à Fives a permis d’aider beaucoup de monde et certain•e•s d’entre eux et d’entre elles sont désormais militant•e•s chez ATD. Dans l’esprit de la campagne pauvreté, La France insoumise peut se saisir des problématiques qui sont les leurs, les aider, se rendre dans les comités locaux d’ATD Quart Monde sur tout le territoire… Il ne s’agit pas de se substituer aux associations, mais de les soutenir et elles y sont très favorables puisque nous avons été accueillis avec beaucoup d’enthousiasme. La France insoumise remercie ATD Quart Monde de l’avoir conviée à son Assemblée générale, ainsi que « Clef du Soleil », pour leur concert à destination des militant•e•s sur le temps du déjeuner.

Après un week-end d’éducation populaire, la campagne de lutte contre la pauvreté prévoit un week-end de solidarité les 23 et 24 juin. Au programme : des actions de solidarité concrète organisées en lien avec les associations, telles que des collectes (livres, vêtements, alimentaire, produits d’hygiène, fournitures scolaires), des repas, des soupes solidaires. Les insoumis•es sont invité•e•s à organiser ce week-end solidaire avec leur groupe d’action, et pourquoi pas inviter entre autres, les comités d’animation locaux d’ATD Quart Monde ?